1961-1970

1961-1970

Transformation d’Irizar en S. Coop.

À quelques kilomètres d’Ormaiztegi, Mondragón assiste à la naissance du coopérativisme industriel au Pays Basque, une philosophie que les frères Irizar adopteront finalement pour impliquer les travailleurs dans l’avenir de l’entreprise, en conférant aux associés le droit de participer à la gestion de la compagnie. En 1963, Irizar devient une coopérative formée de 60 coopérativistes, une transformation qui lui permet de continuer son pari pour l’innovation et le développement de ses produits.

En 1964, Irizar développe le modèle Unifié et en 1967, les Trigottos sont carrossés et présentés dans le catalogue Irizar comme Dinam, mais ce n’est qu’en 1969 qu’Irizar présente le modèle pleinement identifié comme Dinam.

En 1969, Irizar présente donc le modèle pleinement identifié comme Dinam, dans lequel les innovations techniques vont bien au-delà de la conception. Les modèles standards incorporaient une aération à travers une lucarne placée sur le toit et des fenêtres latérales, avec une vitre supérieure coulissante. De son côté, la version luxe disposait de climatisation avec l’installation d’un équipement auxiliaire.

En 1970, le premier autocar destiné au marché national est fabriqué. Il incorpore une climatisation de série, ce qui motive le décollage définitif d’Irizar et sa différenciation en tant que carrossier de véhicules haut de gamme. L’importance du Dinam est soulignée par le fait qu’en 1970, seulement une année après son lancement, il existait déjà sur le marché plusieurs versions de ce modèle, fabriquées par six importants carrossiers nationaux.

À la fin des années soixante, Irizar devient une référence de plus en plus reconnue dans le secteur des compagnies de transport de passagers.

À suivre